The Angle

Ouvert, mais obtus

Mais pourquoi le Compte Nickel est-il allé se vendre à BNP Paribas ?

La nouvelle a étonné lors de son annonce en avril dernier. Compte Nickel, la seule néobanque à avoir réussi à réellement percer dans l’hexagone s’est offerte à BNP Paribas pour la bagatelle de 200 millions d’euros. Dans un court article, Les Echos dressent les raisons de ce rapprochement.

Ce qu’on en retient :

  • L’objectif premier de Compte Nickel était de se positionner sur le segment de l’inclusion financière en servant une population fragile. Cette acquisition est l’occasion pour la banque d’Antin de se positionner sur un créneau sur lequel elle est peu présente.
  • Ce qui a fait le sel de l’offre de la néobanque (ouverture de compte rapide, transactions en temps réel, etc.) se trouve directement concurrencé par d’autres acteurs comme Carrefour Banque ou N26. S’adosser à un acteur comme BNP Paribas devrait permettre de donner plus d’ampleur à la marque et de conserver son avance sur le marché.

LIRE L’ARTICLE DANS SON HABITAT NATUREL


Un choix de cœur mais aussi de raison pour Compte-Nickel
https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/030626954915-un-choix-de-coeur-mais-aussi-de-raison-pour-compte-nickel-2117663.php


Crédit photo : Wikimedia Commons

   

A PROPOS

Nous sommes un collectif de consultants confrontés chaque jour au thème de l'impact de la technologie dans l'entreprise.

Ce blog recense nos réflexions en essayant d'éviter autant que possible les buzzwords, les lieux communs et les fausses bonnes idées.

En savoir plus

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les derniers contenus publiés sur The Angle. Garanti sans spam.